ABANDON DU PROJET D’AÉROPORT NOTRE-DAME DES LANDES

ABANDON DU PROJET D’AÉROPORT NOTRE-DAME DES LANDES

TEEM se félicite de la décision courageuse du gouvernement.

Le projet de Notre-Dame des Landes, pensé il y a près de 50 ans, ne semblait plus correspondre aux enjeux du XXIème siècle en dépit de ses nombreux soutiens. Nous sommes convaincus que l’extension de l’aéroport actuel de Nantes Atlantique et le réaménagement de celui de Rennes est une solution alternative de raison qui permet

– de répondre aux enjeux du développement économique du Grand Ouest

– d’optimiser une infrastructure existante

– de limier l’artificialisation des sols et de protéger la biodiversité.

Cette décision est un virage politique historique dans l’aménagement du territoire. Sans dogmatisme, avec pragmatisme et intelligence, elle propose une solution équilibrée garantissant développement économique, prise en compte des enjeux sociaux et protection de la Nature. Elle réunit ainsi les 3 piliers du développement durable  pour servir les intérêts d’un territoire et de ses habitants à court, moyen et long terme.

Au-delà de ce dossier, cette décision est un marqueur fort de la Transition Écologique telle que voulue par le président dans son programme et mise en œuvre par le gouvernement : une vision moderne, dynamique et équilibrée au service du développement des territoires urbains comme ruraux.

En choisissant la solution la plus respectueuse pour l’environnement, et en particulier la meilleure pour la biodiversité et le maintien des surfaces agricoles, le gouvernement et le Président de la République démontrent encore leur attachement et leur engagement à une politique de développement durable du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *