Bilan des 6 premiers mois du gouvernement sur la transition écologique

Bilan des 6 premiers mois du gouvernement sur la transition écologique

Nous publions aujourd’hui un bilan des six premiers mois de l’action gouvernementale en matière d’environnement et d’écologie.

Il reprend de manière systématique la liste des engagements pris pendant la campagne selon 7 grands thèmes : climat, énergie, santé environnementale, finance verte, mobilité, biodiversité et économie circulaire. Il couvre les engagements pour lesquels nous avons pu effectuer un suivi, et a vocation à être remis à jour régulièrement au cours du quinquennat..

Messages clés :

Le gouvernement s’est attaqué simultanément à la plupart des grands sujets sur lesquels le candidat à la Présidence de la République avait pris des engagements pendant la campagne ; un certain nombre d’engagements peuvent déjà être considérés comme tenus après 6 mois, puisqu’ils ont fait l’objet de mesures concrètes. Au total, nous estimons que plus de 30% des mesures ont été mises en œuvre ou sont bien avancées.

Dès l’été, le Président de la République a affiché sans ambiguïté son leadership international sur le sujet climat et s’est posé en garant de l’accord de Paris, dans un contexte de retrait américain. Le sujet du climat est présent dans les discussions avec tous les pays (Allemagne, Chine, Etats Unis, pays d’Afrique, etc.) et la France occupe une position de leadership sur ce sujet. Cet engagement à accélérer la mise en œuvre des accords climat via des actions concrètes a culminé en décembre avec le One Planet Summit, qui a permis de recueillir de nombreuses annonces de pays et acteurs économiques français et internationaux. Au-delà du climat, la France porte depuis juin 2017 le projet de Pacte mondial pour l’environnement qui vise à conforter et harmoniser le droit international de l’environnement.

De plus, des avancées très satisfaisantes ont été réalisées notamment avec la loi sur les hydrocarbures ainsi que les mesures concernant la qualité de l’air dans le PLF 2018 (prime de 1000 à 2000 euros pour remplacement d’un vieux véhicule diesel par un véhicule neuf ou d’occasion récent, alignement progressif de la fiscalité du diesel sur l’essence…). Les décisions sur l’abandon du projet d’aéroport Notre Dame des Landes et l’abandon sous trois ans des herbicides type glyphosate (en avance sur l’Europe) sont aussi des avancées majeures d’un point de vue environnemental.

Par ailleurs, de nombreux chantiers ont été entamés de manière sérieuse, avec des consultations en cours : Assises de la mobilité, feuille de route sur l’Economie Circulaire, feuille de route sur la Rénovation Energétique. Les directions qui y sont annoncées vont dans la bonne direction, mais nous attendrons les décisions définitives pour nous prononcer.

La principale déception concerne l’aspect de l’investissement public consacré à la transition écologique. Si le grand plan d’investissement a annoncé le déploiement de 57 milliards d’euros dont 20 sont dédiés à la transition écologique moins de la moitié est toutefois constituée de nouveaux crédits. On peut regretter notamment la baisse du fonds chaleur et celle des ressources des agences de l’eau (même si celles-ci disposent d’une importante trésorerie).

Toutefois, nous sommes conscients que la transition écologique nécessite des investissements tels qu’ils ne peuvent pas être uniquement publics. L’action publique consiste à créer les conditions pour que l’investissement privé prenne la relève : en fixant un prix du carbone élevé, en simplifiant les procédures, en encourageant les innovations, en mobilisant tous les acteurs que sont les entreprises, les acteurs du secteur financier, les collectivités locales et tous les secteurs associatifs.

Enfin, des sujets n’ont pas ou trop peu été traités jusqu’à présent, notamment la biodiversité, l’artificialisation des sols, la mer : le gouvernement devra s’y attacher en 2018 ou au plus tard en 2019.

Le document complet est accessible ici : BILAN_6mois_TEEM

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *